Nos derniers tracts

Des économies de bout de chandelle pour MPJ

Lorsque nous sommes en présence d’une profonde restructuration au sein d’un Groupe, les élus des instances CE et ICCHSCT (Instance de Coordination des CHSCT) ont la possibilité de voter chacun une expertise, une première qui s’attache aux conditions de travail dans le cadre de l’ICCHSCT et une seconde qui étudie le volet économique et social du projet.
Au départ, une feuille de route avait été validée par l’ICCHSCT et formalisée dans une lettre d’intention permettant à l’expert de faire son chiffrage en fonction des demandes bien précises des élus.
Mais quelle ne fût pas notre surprise d’apprendre que lors d’un entretien avec la Direction (bilatérale), il a été concédé sur certains points essentiels à nos yeux...

L’AMI, pas forcément votre ami

FO a négocié pleinement cet accord et a été force de proposition lors des réunions de négociation et a permis d’améliorer le projet initial, mais la version finale ne nous satisfait pas pleinement, c’est pourquoi nous préférons nous abstenir de le signer.
Nous vous en expliquons les raisons...

A qui le tour ? à MPJ !

La nouvelle Direction MPJ a décidé de redistribuer les cartes et de nourrir ses ambitions en restructurant entièrement cette filiale pour la rendre rentable et la faire fructifier.
Hé oui, vous avez bien lu… surprenant pour une mutuelle ! Faire passer la rentabilité avant le bien-être de ses salariés, nos fondateurs ont de quoi se retourner dans leurs tombes !
Et cela juste avant l’ouverture d’une négociation à l’initiative de la Direction sur la Qualité de Vie au Travail, allez comprendre…

La bienveillance selon IME

Malgré la bonne idée de notre Direction d'organiser un séminaire de deux jours à Bordeaux destinés à l'ensemble des équipes itinérantes de notre groupe (CAE I.M.E, CME OCIANE et CPP), cet événement, proposé pour  la 1ère fois, a été terni par une réunion commerciale placée sous le signe de l'agressivité et d'un manque de considération flagrant envers nos collègues.
Chez IME, l’exercice de l’autorité relève d’un système féodal où trône baronnie, clanisme et "arrangements entre amis". Les valeurs de Bienveillance, Tolérance et d’Equité n’y sont seulement que des vœux pieux. 
Ces comportements engendrent frustration et démotivation chez nos collègues, c'est pourquoi FO ne tolèrera pas que ce type de management devienne la norme au sein de la Matmut...

Petits arrangements entre FO... euh... faux amis !

Depuis les dernières élections, FO est le premier syndicat à la Matmut avec 23,28 % de voix en juillet 2016. 
Comme vous le savez, FO est force de proposition dans tous les domaines au niveau de la politique économique de l'entreprise et du CE. Lors de la dernière réunion du CE, une nouvelle élection des membres de la commission économique a eu lieu pour que chaque organisation représentative ait un élu qui siège à cette commission.
FO a présenté un candidat qui, bien sûr, n'a pas été élu car toutes les autres organisations syndicales se sont liguées pour que FO soit exclu de cette commission ainsi que d’autres tout aussi importantes.
Ainsi, la CFTC a préféré faire élire 2 de ses élus à cette commission plutôt que de laisser une place à FO.
C’est pourtant eux qui nous parlaient de crédibilité en juillet 2016, ils ont apparemment la mémoire défaillante !

PGS : Parlons Gros Soucis

Les Pôles de Gestion des Sinistres : en septembre 2007, des sites uniquement dédiés à la gestion des accidents, des gestionnaires qui seraient heureux de pouvoir enfin faire leur travail et uniquement leur travail, dans des lieux idylliques que chacun nous envierait, avec des moyens matériels et humains jamais déployés dans l‘entreprise, des équipes jeunes et dynamiques, unies par un but commun : le service à l’assuré, des salariés qui feraient ensemble du sport, qui auraient des salles pour cela, des rencontres seraient organisées… Bref,  le paradis sur terre !
Sauf qu’au bout de quelques années d’existence seulement, le paradis est bien vite devenu un enfer...

Groupe AG2R / Matmut, Champion du monde de l'assurance

Les supporters de ce match-fusion vont être comblés car il n'y a pas eu de carton rouge pour aucune des deux équipes. En effet, les assemblées générales ont validé fin mai et mi-juin 2018 le parcours vers la grande finale.
Seules les arbitres que sont les autorités régulatrices comme l'Autorité de la Concurrence et l'ACPR pourraient désormais empêcher cette rencontre au sommet. 
Si vous voulez saisir la balle au bond, ne restez pas sur le banc de touche : contactez FO, nous vous expliquerons les règles du jeu !

 Retrouvez nos  tracts sur l'intranet de l'entreprise : 
MatmutConnect / Vie sociale / Instances sociales / Tracts des organisations syndicales / FO