Nos derniers tracts

Quand prime Macron rime avec...

Le communiqué de la Direction annonçait le versement de la prime et les conditions pour en bénéficier.
Sauf que vous avez peut être fait des heures supplémentaires en 2018 et du coup votre revenu annuel brut de 2018 excède de quelques euros le plafond indiqué, ou alors vous étiez présent à votre poste tout ou partie de l’année 2018 mais avez eu des arrêts de travail ou travaillé en temps partiel pour raison thérapeutique avec le maintien de votre salaire auquel cas ce n’est pas votre revenu brut annuel qui est pris en compte mais votre revenu ramené à votre temps de travail réel. Cela double la mise et fait perdre la prime.
Incompréhension et frustration...

MPJ / Parcours Sociétaires : Les temps modernes

A la demande du CE, un cabinet d'audit SACEF a été missionné afin d'évaluer le projet de réorganisation de la filiale MPJ. L’objectif annoncé par la Direction de MPJ au travers de la réorganisation est d’améliorer la productivité, l’efficacité et l’expérience client en s’appuyant sur une refonte des services, des méthodes de travail et des sites actuels. La Direction entend réaliser sur le dos des salariés des économies de bouts de chandelles (car les montants sont faibles par rapport aux capitaux de l'entreprise),alors que les résultats financiers de MPJ sont excellents. 
Nos têtes pensantes sont-elles vraiment sûres que ce projet va améliorer la productivité, l'efficacité et l’expérience client et surtout la qualité de vie au travail des collaborateurs de MPJ ?
Les prendraient-elles pour des idiots ?

NAO : arriverons-nous à bon port ? 

Une intersyndicale a été proposée en cours de séance sur les augmentations générales pour proposer un pourcentage unanime de 1,5 %. 4 organisations syndicales se sont immédiatement positionnées sur cette revendication. 
Pour notre part, et sans s'opposer à ce pourcentage, nous souhaitons privilégier les bas salaires et nous avons proposé une augmentation graduée en fonction des revenus mensuels. 
A ce jour, rien n'est acquis car la Direction doit revenir vers nous pour nous communiquer ses dernières propositions avec, entre autres, l'instauration d’une "Garantie Minimale de Rémunération".
Nous restons "vent debout" et vous pouvez compter sur l'équipage FO pour maintenir le cap afin d'éviter que la Direction ne nous mène en bateau...

La valse des étiquettes

Dans toute entreprise vous aurez toujours à faire face à un type d’organisations syndicales très étranges, dont beaucoup de gens ont du mal à vraiment en comprendre le fonctionnement.
Nous pouvons communément les appeler les lèche-bottes.
Depuis plusieurs mois, un bal étrange s’est mis en place à la Matmut et une nouvelle danse a vu le jour : la valse des étiquettes syndicales.
Vous avez voté pour certains qui s’étaient présentés à vous sous une étiquette syndicale, ils ont trahi votre confiance en passant ensuite à des syndicats de salon...

CE : le conte n’y est pas

À FO on aime les belles histoires, et là nous n’avons pas pu résister à l’envie de vous narrer un joli conte de début d’année.
Il était une fois un grand royaume donné en régence à une princesse et à un prince...
Autant vous prévenir : les personnages et les situations de ce conte ne sont pas forcément fictifs et toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé n'est pas forcément fortuite ! 
Avec ce tract nous allons encore nous attirer les foudres de nos amis des autres syndicats, mais qu’importe, à FO nous faisons le choix de la vérité...

De la poudre aux yeux

Il y a la justice et l’apparence de la justice, disait Jean de la Fontaine. Il y a la bienveillance et l’apparence de la bienveillance, disons-nous à FO
Depuis quelques mois,  notre nouvelle Direction s'emploie à montrer au public que la Matmut est une entreprise qui se soucie des conditions de travail et de santé de ses salariés.
Mais que se passe t-il vraiment à la Matmut depuis quelques mois ? Quel est le véritable envers du décor ?
FO demande à la Direction d'appliquer ce qu'elle prône dans de belles paroles et d'arrêter  de faire l'inverse de ce qu’elle dit dans les discours ou dans les médias...

PGS : Parlons Gros Soucis

Les Pôles de Gestion des Sinistres : en septembre 2007, des sites uniquement dédiés à la gestion des accidents, des gestionnaires qui seraient heureux de pouvoir enfin faire leur travail et uniquement leur travail, dans des lieux idylliques que chacun nous envierait, avec des moyens matériels et humains jamais déployés dans l‘entreprise, des équipes jeunes et dynamiques, unies par un but commun : le service à l’assuré, des salariés qui feraient ensemble du sport, qui auraient des salles pour cela, des rencontres seraient organisées… Bref,  le paradis sur terre !
Sauf qu’au bout de quelques années d’existence seulement, le paradis est bien vite devenu un enfer...

 Retrouvez nos  tracts sur l'intranet de l'entreprise : 
MatmutConnect / Vie sociale / Instances sociales / Tracts des organisations syndicales / FO